Le combat thérapeutique

L'art de guérir par le conflit (2e édition)
Gérard Salem © Armand Colin 2011
 
 
Présentation :
Tout soin, a fortiori toute psychothérapie, se dérouleraient nécessairement dans un climat pacifique et bienveillant, comme s’il allait de soi qu’un pacte de non-belligérance devait lier le patient et son thérapeute. La relation thérapeutique se conformerait à ses aspects apaisants, réconfortants et éclairants – en aucun cas à quelque antagonisme.

Ce livre incisif bat en brèche un tel a priori, avec ironie, certes, mais en profondeur, et avec des arguments familiers aux psychothérapeutes de tous bords. Il démontre que soigner ne consiste pas forcément à caresser le patient dans le sens du poil. Il traite de la thérapie comme d’un combat, livré non pas « à la maladie », selon un cliché qui a la vie dure, mais au malade qui s’est « installé » dans sa souffrance et qui « consomme » du soin.

Gérard Salem examine les difficultés, les obstacles, les résistances, les faux succès et les ratages de la psychothérapie conventionnelle. Il met en lumière la face cachée du soin : une nécessaire empoignade entre patient et thérapeute pour aller vers une guérison en profondeur, et non vers l’on ne sait quelle « acceptation de ses propres limites », suivie d’une « adaptation pertinente » à la réalité. L’empoignade, ici, est un combat de nature curative, c’est-à-dire au profit du patient. Cette deuxième édition persiste, signe et se trouve enrichie de nouveaux développements (sur la question des résistances du patient, de la soumission à l’autorité, ou de la surprise thérapeutique). Une vingtaine de récits cliniques et six dialogues avec des patients illustrent l’argumentation.

Gérard Salem, psychiatre et psychothérapeute, est l’auteur de nombreuses publications consacrées aux thérapies systémiques ou à l’hypnose médicale. Il enseigne aux facultés de médecine de Lausanne, de Genève et de Paris (VI et VIII).

Lire le sommaire